Sandrine Baldauf IMCEOSandrine Baldauf apporte à l’imceo ses compétences et son expérience de thérapeute, une activité qu’elle exerce autant en cabinet qu’au sein des entreprises, et même au sein des clubs sportifs. Le bien-être est le fil conducteur de son métier.

Ses thérapies individuelles, pour l’essentiel fondées sur des techniques d’ostéopathie douce (sans manipulations vertébrales),  visent un déblocage en profondeur et un rééquilibrage global des capacités corporelles. Parfois, il s’agit de venir en appui de traitements de santé ou de rééducation. Parfois, l’objectif est une meilleure perception de son corps et de la manière dont, au quotidien, on l’engage dans des actes, ou dont on le fige dans des postures.

Ses thérapies collectives s’apparentent à celles qui accompagnent l’entraînement sportif, dans ses trois dimensions essentielles : la préparation physique et mentale, l’amélioration des performances et l’optimisation de la récupération. Elles se déclinent facilement aussi bien en gestion du stress qu’en coaching de l’engagement du corps dans des gestes professionnels. Qu’ils soient très techniques ou très ordinaires, ces gestes cessent d’être anodins, quelque soit le poste de travail, dès lors qu’ils sont fréquemment répétés.

Le bien-être au travail concerne les structures de toutes tailles et de toutes activités. La prise en compte et l’amélioration du bien-être des salariés – de l’encadrement jusqu’aux opérateurs – est indissociable du développement de l’efficacité de chacun, et, partant, de l’efficacité globale de l’entreprise. Ce bien-être est en outre une composant essentielle de la santé et de la sécurité au travail. Il concerne, par exemple, la prévention des TMS, les troubles musculo squelettiques. Il participe aussi à une bonne gestion du stress, qui peut être aussi bien une bonne mobilisation instantanée de l’énergie et de l’attention utiles à un acte précis, qu’un gaspillage de ressources physiques et mentales dans des tensions inutiles, insolubles et permanentes.