6-9 mars 2018

Le SIMODEC 2018 de la Roche-surForon a accueilli plus de 18 700 personnes en 4 jours. Cet évènement qui a lieu tous les 2 ans a répondu aux attentes de tous les participants et des visiteurs tant au niveau de la qualité des produits présentés, que du volume d’affaires réalisé et de la participation aux différentes conférences et ateliers qui s’y sont déroulés.

Le thème principal de cette édition 2018 du SIMODEC était « l’humain au coeur de l’industrie » et la conférence débat donnée par Jean-Paul TAPPERT sur « le profil de l’Entreprise du Futur, les Outils de l’Entreprise du Futur » répondait parfaitement à cette thématique.

Lors de cette conférence-débat, Jean-Paul TAPPERT a évoqué les évolutions successives de nos entreprises et les raisons pour lesquelles aujourd’hui l’entreprise du futur est devenue incontournable.

 

Cette entreprise du futur, basée sur le Lean tel qu’il avait été conçu à l’origine au Japon, passe obligatoirement par la remise en place de l’humain (The Human Place) et de son intelligence collective au coeur des processus décisionnels de nos entreprises.

Pour conclure la conférence, Jean-Paul TAPPERT a présenté innobox aux participants. Innobox l’un des outils basé sur l’intelligence collective que nous avons développé, pour aller vers cette entreprise du futur

 

24 janvier 2018

71ème réunion du C.R.E.G. à Genève intitulé « Digital et Marché des générations X, Y, Z et Millenials »

C’est devant plus de 85 participants que le Conseiller d’Etat Serge Dal Busco a ouvert les exposés en détaillant la situation de l’informatique de l’administration cantonale des Finances.

Dans la salle, plusieurs élus ou candidats furent salués : Nathalie Fontanet et Alexandre de Senarclens candidats au Conseil d’Etat, Nadia Giacobino, Bernhard Riedweg, Pascal Altenbach candidats à la réélection ou élection au Grand Conseil.

Gilbert Mouron qui présenta les organisatrices du C.R.E.G. Kristina Kolibova et Sabrina Lavaux fut suivi par Henri Tolone qui brossa la situation des nouvelles générations X, Y, Z et Millenials.

L’organisatrice Odia Iswala, gérante de cette soirée céda tour à tour la parole à Olivier Laszczuk qui nous plongea au cœur de l’entreprise avec un digital à hauteur humaine puis à Philipp Brechbuhl avec les super centrales informatiques, Jean-Paul Tappert démontra les possibilités du Lean Design  tandis que  Didier Reinach recentra l’homme avec la « Symbiocratie ». Gabor Markus détailla avec plusieurs images la vie et l’activité du digital et des approches face aux nouvelles génération, Emmanuel Dardaine nous emmena dans un jeu statistique direct avec les portables dans la salle et Stanislas Jacques d’Alloa informatique releva les défis nouveaux du digital.

Henri Tolone termina avec une dernière considération sur l’avenir prometteur et les défis du digital.

Juste avant la pause, le vigneron genevois René Desbaillets du Domaine des Abeilles d’Or présenta la machine à vendanger puis le magistrat Serge Dal Busco répondit à quelques questions avant des applaudissement élogieux à tous les intervenants.

Les participants ont pu ensuite découvrir notre application innobox, manager d’innovations, en démo sur le stand d’IMPACT WEB développeur de cette application à la demande de l’IMCEO.

 

23 janvier 2018 :  Conférence débat à Aix-Les-Bains

C’est  dans le cadre de la semaine de l’entreprise organisée par l’espace de coworking du Mug 2 d’Aix Les Bains que Fabien Lacroix et Jean-Paul Tappert ont partagé leur vision du Lean 4ème Génération dont l’objectif est de remettre l’humain au centre des processus décisionnels de l’entreprise.

 

 

 

« L’entreprise du futur est un modèle incontournable de gestion et de management. Il est déjà expérimenté dans de nombreuses entreprises et il est très largement espéré par les quelques 200 000 employés ayant répondu à une enquête de très grande ampleur sur ce que travailler veut dire pour chacun d’entre eux. Le Lean 4ème génération, ou Lean Design, propose de nouveaux outils simples afin de mettre en œuvre cette nouvelle gestion, en douceur et en profondeur ».

Fabien Lacroix, Président

 

Jean Paul Tappert

 

 

 

« En s’emparant des outils du Lean, le « cost killing » a tué le véritable esprit du Lean. En les imposant au travers des procédures concoctées loin des ateliers, l’amertume du remède a finalement supprimé son efficacité. L’entreprise du futur se dessine donc surtout en retournant aux sources, comme le rappelle Michel Sailly dans son ouvrage « Démocratiser le travail, un nouveau regard sur le Lean ».

Jean-Paul Tappert, Directeur Recherche et Développement

 

 

Tableau d'affichage INNOBOX

 

Lors de cette conférence, l’IMCEO et IMPACT WEB ont présenté  la version Bêta d’innobox

innobox, le manager d’innovations, a été développé par IMPACT WEB à l’initiative de l’IMCEO.

C’est l’un des outils simple, convivial et accessible à tous que l’IMCEO propose pour permettre à chaque entreprise utilisatrice de revenir à la source de la démarche du Lean Management. 

 

 

 

18 janvier 2018

 

C’est accompagné par Michel SAILLY, auteur de « Démocratiser le travail, un nouveau regard sur le lean management » préfacé par Laurent BERGER (secrétaire général de la CFDT) et de Vincent BOTAZZI (secrétaire fédéral de la CFDT),  que Fabien LACROIX et Jean-Paul TAPPERT, ont participé à la 3ème édition du Congrès de l’Entreprise DU FUTUR 2018 à Lyon.

Plus de 4 800 dirigeants étaient réunis cette année pour co-construire l’Entreprise du Futur dans laquelle la philosophie du Lean Design trouve toute sa place.

 

 

22 septembre 2017

C.R.E.G – Genève

 

13 juillet 2017 : Conférence CFDT – Meurthe et Moselle

Le 13 juilletIMG 05 dernier, à l’invitation de la Cfdt, Jean-Paul Tappert présentait à Pompey sa conférence « Généralités sur l’esprit du Lean et de l’excellence opérationnelle : de l’organisation traditionnelle à l’organisation Lean Design ». Cette conférence a pour particularité de trouver son utilité aussi bien face à des parterres de dirigeants d’entreprise, que face à des opérateurs ou à leurs représentants. En effet, l’entreprise apprenante se construit en partageant à tous les niveaux une vision commune de sa raison d’être, et une adhésion à des principes partagés de conduite de l’action collective.

À cet égard, Jean-Paul Tappert rappellera à quel point l’efficacité des outils du Lean peut être amoindrie, voire anéantie, lorsque leur mise en place est décidée en haut lieu et imposée à tous à travers des procédures impératives guidant et contrôlant les tâches élémentaires de chacun. Cette démarche strictement procédurale ne permet pas de recueillir l’expérience des opérateurs et d’en tirer profit, alors qu’ils sont bien souvent les mieux pIMG 03lacés pour percevoir les gains de performance et de qualité liés au domaine sur lequel s’exercent leurs activités.

À la fin de sa conférence, Jean-Paul Tappert suggèrera, pour aller plus loin dans cette réflexion, de se reporter à l’ouvrage très récent de Michel Sailly*, qui, textes à l’appui, revient aux objectifs fondamentaux poursuivis par le Lean – sa philosophie primordiale –, où la recherche de l’excellence est pensée comme une dynamique constante et durable, qui bénéficie autant aux résultats à long terme de l’entreprise, qu’à l’ambiance générale au travail.

Michel Sailly, Démocratiser le travail : Un nouveau regard sur le lean management. Ivry-sur-Seine : Les Editions de l’Atelier, 2017. Préface de Laurent Berger. (Sortie prévue le 24 août 2017). ISBN 2708245406. 17,00 €

 

17 mars 2017

Académie AAA – Lausanne